» L’église Saint-Martin » L’église Saint-Martin en danger
 
L’église Saint-Martin

 
 

L’église Saint-Martin en danger

 
JPEG - 59.8 ko
Intérieur de l’église

A 19ème siècle, des paroissiens de bonne volonté ont décidé de recouvrir la charpente apparente avec un lattis de bois plâtré.
C’était la mode et sur un plan chauffage, probablement une bonne idée.
Mais de nombreuses pièces de charpente – entrais et entretoises – qui gênaient ont été malencontreusement sciées, rompant ainsi l’équilibre de l’ensemble… et lentement, lentement, cela s’est mis à pousser à tel point que l’église est devenue dangereuse, qu’il a fallu l’étayer et interdire la grande nef au culte.

En 2002, le maire, M. Jean-Claude Rimbault avec l’accord unanime de son conseil municipal, a décidé de restaurer complètement l’édifice. Il a été fait appel à un architecte spécialisé dans les restaurations d’églises.

Les travaux – maçonnerie, charpente, couverture – ont fait l’objet de devis pour un montant total, honoraires compris, et hors taxes de 324 961,09 euros.
Parallèlement le maire sollicitait la création d’une Association de soutien nommée « Les Amis de l’église Saint-Martin de Sury-ès-Bois » qui fut mise sur pied par un membre en retraite d’une vieille famille de la commune dont le premier travail fut de contacter la FONDATION DU PATRIMOINE.

Comme au conseil municipal, l’association fait une quasi unanimité dans la population de la commune puisqu’elle compte 151 adhérents sur à peine 300 habitants.

 
 
Publié le samedi 16 février 2008

 
 
 
Les autres articles de cette rubrique :
 
Publié le samedi 16 février 2008
 
Publié le samedi 16 février 2008
 
Publié le samedi 29 mars 2008
 
Publié le samedi 16 février 2008
Mis à jour le mercredi 26 mars 2008